Le forum « Organisons-nous pour construire l’alternative » a réuni environ 200 militant.e.s – principalement du NPA, d’Ensemble et de Rejoignons-nous mais aussi des mouvements sociaux et d’autres organisations politiques – dimanche 2 juillet 2023 à la Bellevilloise à Paris. Il a constitué une première étape publique dans les discussions et élaborations entre anticapitalistes, autogestionnaires, écologistes, féministes, antiracistes, anti-impérialistes, internationalistes, altermondialistes, anti-validistes, en vue de construire ensemble une nouvelle force politique démocratique, révolutionnaire et pluraliste, pour la justice, l’égalité, les droits, les libertés et la démocratie. Plusieurs forums locaux se sont tenus avant le deuxième forum national qui a eu lieu le 16 décembre à Paris. Retrouvez toute l’actualité ci-dessous !

forums locaux

Suite au forum organisé le 2 juillet à la Bellevilloise, un appel a été lancé pour l’organisation de forums locaux. Pour ceux qui ont remonté les comptes-rendus et les dates, vous les trouverez ci-dessous :

Montreuil (25 juin) – Télécharger le compte-rendu
Metz (7 octobre) – Télécharger le compte-rendu
Montreuil (3 décembre) – Télécharger l’appel
Lyon (7 décembre) – Télécharger l’appel (nous contacter pour le lieu)

Vous voulez :

  • Organiser un forum local dans votre ville, quartier ?
  • Savoir si un forum s’organise près de chez vous ?

Contactez le groupe d’animation issu du forum du 2 juillet à contact@forumalternative.org

Vidéos

Le texte de l’appel

La mobilisation historique face à Macron et sa contre-réforme des retraites est marquante par son unité, particulièrement intersyndicale, ses grèves et manifestations massives, ses casserolades et autres actions qui défient directement le pouvoir. Elle confirme la jeunesse, la détermination et la combativité du mouvement social à dimension politique, comme, par exemple, lors des manifestations féministes du 8 mars, celles contre la « loi immigration » de Darmanin ou contre les méga-bassines de Sainte-Soline. Elle a également permis de renforcer nos liens lors des assemblées générales, des réunions interprofessionnelles, et d’approfondir les connexions entre les différents mouvements. Ces confrontations sociales vont devenir de plus en plus fréquentes, comme partout dans le monde. La situation nous impose de ne pas nous contenter de revendications partielles : il faut faire face au système capitaliste, écocide, patriarcal, raciste, et renforcer l’espoir dans une autre société et nous organiser pour la lutte en vue d’une alternative populaire, radicale et démocratique, pour porter un projet de rupture et de transformation révolutionnaire de la société.

Nous sommes aujourd’hui face à un gouvernement de plus en plus radicalisé et autoritaire et à un appareil d’Etat toujours plus répressif et liberticide. La police tue dans les quartiers, mutile militant·es et journalistes dans les manifestations. L’Etat, relayé par les grands médias et les partis de droite (parfois même « de gauche »), orchestre l’islamophobie et son lot de lois d’exception, comme la loi dite « séparatisme » dans un pays déjà gangrené par l’antisémitisme, la rromophobie, la négrophobie et tous les racismes. Contre l’aggravation de la pauvreté et les catastrophes écologiques, contre le racisme, le sexisme et le validisme, contre la montée du néofacisme, nous avons besoin d’un immense mouvement du monde du travail, des classes populaires, de la jeunesse.

Dans cette perspective, nous pensons que les organisations actuelles ne suffisent pas et que nous avons besoin de nous organiser d’avantage, de nous réunir pour construire, à terme, une nouvelle force démocratique et pluraliste, pour la justice, l’égalité et la démocratie, pour les solidarités internationales – de la Palestine à l’Ukraine -, pour la solidarité avec les migrant·es, ainsi que leur accueil digne et inconditionnel, pour résister systématiquement au libéralisme et à l’extrême-droite, pour porter ensemble une véritable alternative.

Cette organisation politique pourra être présente dans l’arène électorale et institutionnelle mais ne se laissera pas maîtriser par la force d’intégration au système. Son centre de gravité sera la rue, les lieux de travail, les quartiers, parce que la légitimité populaire devra s’opposer aux institutions du pouvoir en place, à l’État. Nous voulons en effet construire une société débarrassée de l’exploitation, des oppressions, du productivisme, une société qui ne peut exister que si elle est construite par celles et ceux qui produisent les richesses.

Le mouvement actuel montre à quel point nous avons besoin à la fois d’unité et de radicalité. L’organisation politique que nous voulons bâtir œuvrera donc également à la construction de fronts sociaux et politiques larges et démocratiques, localement et nationalement, dans la rue, les mobilisations et dans les urnes si les conditions sont réunies, pour combattre les politiques de droite, le néofascisme du RN et toutes les idées et violences d’extrême droite. Le débat est ouvert sur l’appréciation à porter sur la NUPES – à laquelle certain·es d’entre-nous participent, d’autres non – sur le rôle qu’elle peut jouer et nos rapports avec elle.

Nous appelons tout·es celles et ceux, citoyen·nes, syndicalistes, militant·es associatifs/ves, écologistes, écosocialistes, décroissant·es, féministes, militant·es LGBTQI+, anti-racistes, internationalistes, anti-validistes, autogestionnaires, alternatifs/ves, révolutionnaires, qui se reconnaissent dans ces objectifs, à nous rejoindre pour une première réunion nationale, sous la forme d’un forum ouvert et pluraliste. Ce forum sera une première étape qui doit nous permettre de débattre ensemble des contours d’une nouvelle organisation à construire.
Nous proposons que ce forum soit préparé par des réunions locales, départementales et régionales, réunissant des habitant·es, citoyen·nes, militant·es dans les prochaines semaines, afin qu’elles envoient des délégué·es lors de ce forum national. Nous proposons que ce forum ait lieu le dimanche 2 juillet et appelons les collectifs, organisations, personnes intéressées à se joindre à cet appel et à contribuer à l’organisation et à la popularisation de ce forum.

Premières signatures (voir toutes les signatures)
Adrien Pettré, syndicaliste métallurgie (22)
Agnès Guichard, NPA (Montreuil)
Alexis Cukier, Rejoignons-nous (Montreuil)
Alice Pelletier, syndicaliste métallurgie, militante féministe (38)
Armand Creus , Ensemble! (Lyon)
Arthur Leduc, Rejoignons-nous (Nice)
Arya Meroni, militante féministe anticapitaliste (Montreuil)
Basile Pot, militant syndical cheminot (Paris)
Benjamin Sonntag, co-fondateur de la Quadrature du Net (Paris)
Bruno Della Sudda, Ensemble! courant AE (Nice)
Catherine Samary, économiste, militante altermondialiste, NPA (Paris)
Cécile Leroux, Ensemble! (Gap)
Christian Masson, militant antiraciste (Nice)
Christine Poupin, porte-parole du NPA
Christophe Lemasson , Ensemble! courant AE (Saint Brieuc)
Corinne Le Fustec (Plérin)
Danièle Carasco, Ensemble! (Lyon)
Daria Saburova, Réseau européen de solidarité avec Ukraine (Paris)
Elisa Moros, NPA (Aubervilliers)
Etienne Prevost, syndicaliste dans la santé (27)
Fabien Marcot, Rejoignons-nous (Lyon)
Florence Ciaravola, Ensemble! courant AE (Nice)
Florence Henry, CGT Educ’Action (Montrouge)
Franck Gaudichaud, Enseignant-chercheur, NPA (Toulouse)
François-Xavier Arouls, conducteur RATP, syndicaliste
Gérard Laplace, Rejoignons-nous (Marseille)
Glareh Khadjé-Nouri, militante CGT à la FNAC Paris
Isabelle Garo, Rejoignons-nous (Paris)
Jean-Claude Mamet, Ensemble! (Ivry sur Seine)
Jean-François Pellissier, Ensemble! (Paris)
Josie Boucher, militante de la solidarité avec les migrantEs (Perpignan)
Lena Grigoriadou, Gilet jaune (Montreuil)
Malika Kara Laouar, Rejoignons-nous (Valence)
Mariana Sanchez, Ensemble! (Clichy)
Marie-Claude Herboux, Ensemble! (Caen)
Mathilde Larrere, historienne (Paris)
Mathilde Millat, NPA (Lyon)
Michael Löwy, sociologue, militant écosocialiste (Paris)
Mornia Labssi, militante CGT et antiraciste (Nanterre)
Nadine Olombel, anticapitaliste, écologiste, féministe (Castres)
Noufissa MIKOU, Ensemble! (Villejuif)
Olivier Besancenot, NPA
Olivier Le Cour Grandmaison, Universitaire (Paris)
Omar Slaouti, militant des quartiers populaires (Argenteuil)
Ouarda Elatrassi, Rejoignons-nous (Rouen)
Paul Guillibert, militant écologiste anticapitaliste (Paris)
Pauline Salingue, porte-parole du NPA
Philippe Poutou, NPA
Pierre Gayral, militant d’Ensemble! et de «Droits devant !» (Les Lilas)
Pierre Zarka, Ensemble! AE (Mancey)
Rosine Charlut-Borghi, militante féministe, antiraciste (Aude)
Samah Dellai, enseignante (Saint-Denis)
Stéphanie Prezioso, historienne (Genève/Paris)
Théo Roumier, syndicaliste en lycée professionnel, militant autogestionnaire (Paris)
Thomas Coutrot, économiste (Montreuil)
Tony Fraquelli, CGT cheminot (Bruyères-le-Châtel)
Ugo Palheta, universitaire (Paris)
Usul, vidéaste (Lyon)
Wiam Berhouma, enseignante, élue municipale (Noisy-le-sec)
Xavier Mathieu, ouvrier du spectacle, comédien

Contactez-nous